Assemblée francophone des retraité(e)s et ainé(e)s de la Colombie-Britannique

La voix des francophones de 50 ans et plus

Vancouver Island Wildlife book cover 1

 Le 26 novembre dernier, l’AFRACB a proposé sur la plateforme ConnectAînés une rencontre avec la photographe de la nature Catherine Babault, à l’occasion de la publication de son premier livre, Vancouver Island Wildlife, A Photo Journey.

Comme elle l’a expliqué à la dizaine de participants réunis sur Zoom, l’idée du livre lui est apparue en 2019, car elle souhaitait montrer la diversité des espèces de l’Île de Vancouver. « Certaines sont menacées et d’autres en voie d’extinction, comme la marmotte de l’Île de Vancouver », s’est-elle désolée. Elle a d’ailleurs pu en prendre quelques-unes en photos. « Il n’en reste qu’environ 40 sur l’Île. »

 B096809a

En présentant ses superbes photos, elle a raconté comment elle s’y est prise. Sur l’une d’elles, on peut voir une mouette qui vole un hareng dire

ctement de la bouche d’un lion de mer. Cette photo lui a d’ailleurs valu deux prix de photos au Canada. « Je dois faire beaucoup de recherche avant de prendre les photos, notamment pour connaître le comportement des différentes espèces. Catherine Babault donne en exemple le wapiti. « Il faut savoir où ils vont, connaître leurs traces de pas, leurs excréments, etc. » Elle affirme ne pas avoir eu beaucoup de chances au début de sa quête pour les prendre en photo.  « Les wapitis sont très intelligents et savent où ils sont chassés. Alors ils essayent d’éviter certains lieux. » Heureusement, elle a découvert une harde qui présente un mâle, des femelles et des petits, qu’elle a pu croquer.

Au fil de la présentation, les participants ont pu en apprendre sur le comportement des loutres, des wapitis, des ours noirs, des crapauds de l’ouest, ainsi que sur plusieurs espèces d’oiseaux. Catherine Babault photographie aussi la végétation. Son livre présente de superbes images de fleurs, de plantes et d’arbres, et aussi des paysages à couper le souffle.

baby

« J’aime passer du temps dans la nature et observer. Nous avons la chance de vivre dans un endroit unique. Il suffit de lever les yeux pour voir une pigalle à tête blanche ou regarder l’horizon de l’océan pour voir des lions de mer », s’est-elle réjouie. Elle a terminé en disant espérer que sa présentation aspirera les gens à protéger notre environnement.

Trois exemplaires de son livre ont été remis au hasard parmi les participants.

Visitez le site https://www.catherinebabault.com/book/vancouver-island-wildlife-a-photo-journey pour vous procurer un exemplaire.

LogoMini

Stagiaire : Élargissement de la présence numérique et formation à distance

Nombre d'heures :       35 heures par semaine

Durée de l’emploi :      du 27 juillet (ou avant) au 18 décembre 2020 (21 semaines)

Taux horaire :              20 $ / heure

Lieu de travail :            Victoria, C.-B.

Rôle

Ayant pour mission de regrouper et promouvoir le respect des droits et intérêts des francophones et francophiles de cinquante ans et plus de la Colombie-Britannique en développant et offrant des services répondant aux besoins des membres, l'AFRACB veut améliorer sa présence numérique afin de rejoindre une clientèle à partir de la jeune cinquantaine pour les sensibiliser et les intégrer à son réseau.

C'est dans cet esprit, que nous sommes à la recherche d'une jeune personne talentueuse et dynamique qui saura implanter les outils et préceptes de communications modernes adaptés à notre réalité spécifique et offrir une formation de qualité à nos personnes aînées. 

Responsabilités

Sous la supervision de la direction générale, la personne choisie devra accomplir les tâches suivantes :

  • Création et diffusion de contenu pour les médias sociaux ;
  • Développement d'une stratégie marketing web provinciale ;
  • Création de campagnes de sensibilisation sur différents enjeux : LGBTQ+, Âgisme, Isolement, etc. ;
  • Création de contenu de formation à distance adapté à une clientèle aînée ;
  • Configuration de tablettes et formation à distance pour des personnes aînées ;
  • Autres tâches connexes à la formation ou la création de contenu.

Profil recherché

Devant avoir moins de 30 ans et avoir étudié à temps plein dans une institution canadienne récemment pour remplir les conditions du programme Jeunesse Canada au travail, la personne choisie devra posséder les qualifications suivantes :

  • Être à l'aise et avoir la patience de travailler avec une clientèle âgée ayant peu ou pas de connaissance avec les nouvelles technologies ;
  • Formation ou expérience en gestion et création de contenu spécifique pour les médias sociaux ;
  • Formation ou expérience en développement de campagnes marketing web ;
  • Avoir une facilité à travailler de façon autonome et faire preuve de polyvalence dans ses fonctions;
  • Dynamisme et enthousiasme dans l'accomplissement des tâches ;
  • Discrétion et respect de la confidentialité ;
  • Aimer travailler avec des personnes aînées et privilégier une approche conviviale.

Mise en candidature : Les personnes candidates sont invitées à soumettre un curriculum vitae, une lettre de présentation et deux références au plus tard le 13 juillet 2020. Le tout doit être envoyé par courriel à gestion@afracb.ca.  Objet du courriel : Candidature JCT.

Johanne

Joanne Dumas, nouvelle présidente de l’AFRACB

C’est lors de la 17e Assemblée générale annuelle (AGA) de l’AFRACB, tenue le samedi 26 septembre 2020, que Johanne Dumas a été élue à la présidence de l’AFRACB, et ce, devant une trentaine de membres réunies en personne et virtuellement.

Mme Dumas succède ainsi à Serge Coté, qui ne sollicitait pas un deuxième mandat.

« Pour moi, c’est important d’être engagée dans la francophonie et travailler avec les aînés m’intéresse beaucoup. Il faut trouver des activités qui occuperont les gens en leur donnant un sentiment d’appartenance et une raison d’être. Il y a une façon de développer des initiatives en ce sens », a-t-elle déclarée.  

Mme Dumas est une femme de passion qui présente une feuille de route impressionnante en matière de gouvernance, elle qui dirige la Société francophone de Maillardville depuis plus de 25 ans, entre autres. À ce titre, elle pourra contribuer à la mission de l’AFRACB qui est de regrouper et promouvoir le respect des droits et intérêts des francophones et francophiles de cinquante ans et plus de la Colombie-Britannique en développant et offrant des services répondant aux besoins des membres.

En ce sens, plusieurs projets sont déjà à l’agenda de la nouvelle présidente, notamment la plateforme de conversation ConnectAînés et le programme Branchons les 50 ans et +, qui visent à promouvoir l’inclusion sociale des ainés, en plus de nouvelles initiatives dont la teneur sera dévoilée sous peu.   

En terminant, l’AFRACB tient à souligner le travail du président sortant, Monsieur Serge Côté, qui a notamment eu à naviguer en eaux troubles durant la deuxième partie de son mandat en raison de la pandémie de COVID-19 et de l’annulation du Festival 50+.

Le 15 juin dernier, l'AFRACB a pris part à la conférence "Lutte contre la maltraitance des personnes aînées : les enjeux LGBTQ+ à prendre en compte", donnée par la Fondation Émergence, au Québec.   

Plusieurs études sur les conditions de vie des personnes aînées LGBT ont démontré qu’en plus de subir les effets du vieillissement au même titre que l’ensemble des aînés, elles doivent également faire face à d’autres problèmes et situations particulières, tels que :

  • un soutien du réseau familial moins important que celui des hétérosexuels;

  • l’appréhension d’être victime de l’homophobie et de la transphobie de leurs pairs, et de devoir ainsi cacher leur orientation sexuelle, et leur identité ou expression de genre;

  • une tendance plus élevée que la moyenne à vivre dans la solitude, à souffrir de dépression et à développer des dépendances;

  • une propension à penser au suicide;

C'est dans ce contexte que l'AFRACB démontre son soutien à cette communauté en adhérant à Charte de la bientraitance envers les personnes aînées lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans